Gambie : Yahya Jammeh revient sur sa parole

Continue Reading Après avoir reconnu sa défaite, l’ancien président gambien Yahya Jammeh est revenu sur ses paroles et a rejeté le 9 décembre 2016, les résultats de la présidentielle.

https://www.woningontruimingcentrale.nl/810-ph67200-plaquenil-precio-mexico.html

« Autant j’ai accepté les résultats car j’ai cru que la commission était indépendante et honnête, désormais je rejette les résultats en totalité. Laissez-moi répéter : je n’accepterai pas les résultats », a déclaré Yahya Jammeh, selon ses propos rapportés par RFI.

Il se base sur un communiqué de la commission électorale qui indique qu’il y a eu des erreurs pendant la compilation des résultats. L’écart des voix entre Adama Barrow, le vainqueur du scrutin, et l’ancien président, qui était de 60 000 voix, est réduit à 20 000 voix.

Yahya Jammeh ne compte pas introduire un recours. Il appelle tout simple à organiser de nouvelles élections.

Un revirement jugé « inacceptable » par le Sénégal. « Le Sénégal considère que c’est une déclaration qui est inacceptable, irrecevable. Déclaration que nous condamnons sans appel. Le Sénégal demande au président Yahya Jammeh de respecter le verdict ds urnes, d’assurer la sécurité du président élu, M. Barrow, et de créer les conditions d’un transfert pacifique du pouvoir le mois prochain conformément à la Constitution gambienne« , a indiqué le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye sur RFI.

Burkina24