بيان من قادة “إيرا” الموجودين في سجن ألاك

La Newsletter d’IRA

(N°4 du 9 au 16 mars 2015)
(Consulter les NewsLetter sur le site au format pdf)

1 – Libérations de trois militants d’IRA, mais son président Biram, son vice-président Brahim et 6 autres défenseurs des droits de l’homme sont toujours en prison
Le Dr Saad Ould Louleid, porte parole du président d’IRA lors de la dernière campagne présidentielle, les militants Mariem Mint Cheikh et Yacoub Ould Moussa ont été jugés par la Cour correctionnelle de Nouakchott ce jeudi 12 mars 2015, condamnés à un an de prison avec sursis et remis en liberté après 5 mois de détention arbitraire émaillés d’épisodes d’hospitalisation et de torture. Ils ont été déclarés coupables du très anachronique chef d’accusation « appartenance à une organisation non reconnue ». Contrairement aux déclarations implicites de la présidente de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH), ni le président Biram, ni son adjoint Brahim ne sont libérés, bien au contraire, ils continuent à moisir dans les geôles de Ould Abdel Aziz ainsi que sept autres antiesclavagistes mauritaniens.
Les militants d’IRA fraichement libérés vont tenir ce mardi 17 mars 2015 une conférence de presse à Nouakchott autour de leurs conditions de détention et les sévices dont ils furent victimes. Ils organiseront par la suite un voyage vers la prison d’Aleg (250 Km de Nouakchott) pour rendre visite au groupe de « la première vague de la Caravane pour l’abolition de l’esclavage » qui comprend Biram Dah Abeid, Brahim Ould Bilal et Djiby Sow.
Pour saluer la libération de ses militants et la situer dans son contexte, IRA a publié la communication suivante :
Libération de quelques militants d’IRA. En savoir plus (…).

2 – Mariem Mint Cheikh Dieng déclarée « Citoyenne d’honneur de la ville de Naples »
La section d’IRA-Italie a organisé de nombreuses activités pour réclamer la libération de la militante antiesclavagiste, Mariem Mint Cheikh Dieng et dénoncer l’esclavage en Mauritanie. Ira-Italie a pu mobiliser à cet effet plusieurs segments de la société civile italienne dont Amnesty International Italie, L’Association les Femmes en Noir de Naples et l’Union des Femmes Italiennes de Naples (UDI). Le point …
En savoir plus (…).

A l’international, les militants d’IRA passent à l’offensive
Le 11 mars 2015, en marge de la 28ième session du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, les représentants d’IRA-Europe ont été conviés par la Société des Peuples Menacés et Frontline Defenders (dont Biram est lauréat du prix 2013) à prendre part à une table ronde sur les droits de l’homme. Il y avait là de nombreuses autres délégations …
En savoir plus (…).

Bulletins d’information
En savoir plus (…)