Gambie: Adama Barrow investi, les troupes sénégalaises franchissent la frontière

Par RFI Publié le 19-01-2017 Modifié le 19-01-2017 à 21:11

Les troupes sénégalaises sont entrées en Gambie ce jeudi 19 janvier, alors que le nouveau président Adama Barrow a prêté serment lors d’une cérémonie officielle à l’ambassade de Gambie au Sénégal.

Article mis à jour en fonction des derniers événéments,

Positionnées depuis hier le long de la frontière, les troupes ouest-africaines ont pénétré ce jeudi après-midi en territoire gambien. « Il y a un contingent du Nigeria avec des moyens terrestres, navals et aériens, un contingent sénégalais, un contingent ghanéen, un contingent togolais, malien, et des personnels de l’état-major de la force en attente de la Cédéao », a détaillé à RFI le porte-parole de l’armée sénégalaise, le colonel Abdoul Ndiaye.

« On a eu un mandat de la Cédéao, ensuite il y a eu la résolution des Nations unies et puis il y a eu l’investiture du président Adama Barrow, ce qui légitime l’action », a-t-il poursuivi. Le Conseil de sécurité des Nations unies a en effet ce jeudi exprimé à l’unanimité son soutien aux initiatives menées par la Cédéao pour pousser le président sortant Yahya Jammeh, dont le mandat s’est terminé officiellement hier à minuit, à quitter le pouvoir.

L’objectif de l’opération militaire est de restaurer la démocratie et la légalité constitutionnelle en Gambie, a indiqué le colonel Abdoul Ndiaye. « On doit créer les conditions qui peuvent permettre au président élu démocratiquement par la Gambie de pouvoir exercer son pouvoir librement. »

Adama Barrow investi président

Tandis que les forces militaires passaient à l’action, le président élu Adama Barrow a prêté serment vers 17h, heure locale, à l’ambassade de Gambie au Sénégal devant le président de l’Ordre des avocats gambien, en présence de nombreux responsables d’organisations internationales et régionales.

« Moi, Adama Barrow, jure solennellement que je vais exécuter de manière fidèle la fonction de président de la République de Gambie, je m’engage à la préserver et défendre la Constitution de manière égale envers le peuple, selon la loi, sans peur, sans favoritisme, avec justesse et sans mauvaise volonté. Que Dieu me vienne en aide. »

A son arrivée à l’ambassade, Adama Barrow a été accueilli par une scène de liesse. Il n’a fait qu’un seul geste, celui du V de la victoire, le symbole de sa campagne électorale. Tout juste investi, il a prononcé sa première allocution. « C’est un jour qu’aucun Gambien n’oubliera jamais », a-t-il déclaré. Le nouveau président a appelé à l’union, au rassemblement et au travail, en promettant de gouverner en pensant à tous les Gambiens et pas seulement ceux qui ont voté pour lui.

Ajouté par Mih ould Ahmed Miské