Mauritanie : les à-côtés du grand meeting de l’UPR à Nouadhibou

L’Union Pour la République (UPR) a organisé, ce samedi 3 décembre 2011, à Nouadhibou, le meeting de clôture de sa campagne nationale explicative des délibérations du Dialogue National. Ce meeting organisé à la place de la wilaya a été présidé par le président du parti, Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lemine ,qui signe ainsi sa première sortie officielle, hors de Nouakchott ,après plus de deux ans à la tête du plus grand parti politique de Mauritanie.

********

Les populations Al Goroae, premiers habitants de Nouadhibou, se sont mobilisées pour la réussite de ce meeting. « Comme pour le meeting organisé par l’UPR à Nouadhibou , le 15 mai 2010, on voulait montrer que la capitale économique qui a plébiscitée le président Mohamed Ould Abdel Aziz au cours de la dernière campagne électorale de juillet 2009, reste un grand phare de cette Mauritanie Nouvelle » précise Mohamed Ould El Kory, coordinateur de la Commission Politique de l’UPR et directeur de la communication à l’ANAIR.

*********

Le ministre de la communication, premier maire démocratiquement élu de Nouadhibou, Hamdi Ould Mahjoub, le premier-vice président du Sénat, Mohamed El Hacen Ould El Haj, le directeur général de l’ANAIR, Ba Madine Madiaw et la membre de la Commission nationale des femmes de l’UPR, Mariem Courou Bâ, ont brillé par leur activisme pour le succès de ce grand meeting qui a été estimé à plus de 20.000 personnes (sources policières).

***********

Deux jours après la reprise des activités de pêche suite à deux mois d’arrêt biologique, les pêcheurs sont venus nombreux au meeting de l’ UPR. « Si le RFD ou l’UFP ou ce qui en reste de la Coordination de l’Opposition Démocratique tablait sur cette capitale économique réputée frondeuse, ils se doivent aujourd’hui de revoir leur projection » remarque un ministre qui a tenu à garder l’anonymat.

**********

Après la Tunisie, l’Egypte et le Maroc, la Mauritanie sera-t-elle, après les prochaines élections législatives prévues pour avril 2012, islamiste ? « Que non ! », répond Mohamed Ould El Kory, coordinateur de la Commission Politique de l’UPR et directeur de la communication à l’ANAIR, rencontré en marge du meeting, avant d’ajouter : « ce meeting est l’une des preuves de l’exception mauritanienne dans la région arabe. Il y a plus de trois ans, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a anticipé la révolution de la rue arabe et s’est indigné, de l’injustice, de la gabegie et des méthodes dictatoriales que subissaient notre peuple. Depuis cette étape nouvelle, le peuple soutient majoritairement le président Mohamed Ould Abdel Aziz pour ses programmes de développement durable mais aussi et surtout pour avoir installé dans notre pays un véritable Etat de droit, démocratique, moderne, solidaire, porteur de progrès et d’équité ».

Mauritanie 24